Tellement Chloé !

Tellement Chloé !

De Johanne Gaudet, directrice de la galerie Go Art| 2021-07-18T13:28:26-05:00 15 juillet 2021|Actualités|

Vibert, Chloé Beaulac, 2015: L’oeuvre ci-haut s’intitule Vibert, du nom du propriétaire de la bâtisse qu’on aperçoit en arrière-plan. Les Vibert font partie de l’histoire du peuplement anglo-normand de la Gaspésie, et cette bâtisse familiale a longtemps fait commerce d’hôtel au village de Barachois. Vibert fait partie de la série La dérive, sorte de carnet de voyage en 12 tableaux dont le rendu unique s’explique par le recours de l’artiste à plusieurs techniques – photographie, transfert d’image, dessin point par point au pyrograveur –  un travail complexe de plusieurs années.

L’artiste Chloé Beaulac ne cesse de nous séduire et de nous étonner. Ses projets, mis en pause de visibilité pendant la pandémie, explosent cet été et durant les prochains mois : l’artiste est partout et le public a accès à ses oeuvres sans contraintes, la plupart faisant partie d’expositions en plein air. Voilà un plaisir à savourer tout l’été !

Gaspésie: Chloé Beaulac est chargée de mission pour les Laurentides à l’occasion de la 12e édition des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie , du 15 juillet au 30 septembre 2021. Les expositions et les installations de cet événement se déploient sur 800 km, animant 12 villes et villages de Gaspé à Pointe-à-la-Croix. Faites un arrêt à New-Richmond pour voir les oeuvres de Chloé ! Elles sont extraites de sa nouvelle série Ces lieux qui nous habitent

Monolithe, série Ces lieux qui nous habitent, Chloé Beaulac, 2020.

Cantons de l’Est : Chloé Beaulac participe à un événement en art actuel organisé par le Centre Adélard et dont le commissariat a été confié à Mona Hakim. Trois oeuvres de l’artiste ont été sélectionnées et intégrées à L’objet de la nature, une exposition extérieure qui se tient du 22 mai au 21 décembre 2021. Les visiteurs sont invités à suivre un circuit piétonnier des arts qui met en lumière, sur les murs des bâtiments patrimoniaux des villages de Frelighsburg et Dunham, les oeuvres photographiques de 5 artistes. Les oeuvres de Chloé sont Monolithe (2020) et Ténèbres (2015) exposées à Frelighsburg, et Bateau-sépulture (2015) à Dunham.

De gauche à droite, les artistes de L’objet de la nature: Normand Rajotte, Yan Giguère, Judith Bellavance, Chloé Beaulac. Centre Adélard, 10 juillet 2021. Photo: Go Art

Chloé Beaulac présente Ténèbres (2015). Centre Adélard, 10 juillet 2021. Photo: Go Art.

Longueuil: Pour voir l’artiste à l’oeuvre, sachez qu’elle sera en résidence du 10 janvier au 10 mars 2022 au Centre d’artistes Zocalo à Longueuil,  en préparation de sa prochaine exposition solo au Musée des Beaux-Arts de Sherbrooke.

Côte-Nord: Vibert et la série La dérive ont fait l’objet de plusieurs expositions, notamment à la Tohu à Montréal, au Musée des beaux-arts de Sherbrooke, au centre d’exposition de Val David.  La série en 12 tableaux reprend la route en 2021-2022 en direction de la Côte-Nord. Détails à venir.