Horizon

«Toute image est le récit d’un regard posé sur quelque chose.» 

(Une histoire des images, David Hockney et Martin Gayford, Solar, 2017)

Mot de Johanne Gaudet : Horizon fait partie d’un corpus d’oeuvres que j’ai regroupées pour une exposition virtuelle, éventuellement physique, que j’ai choisi d’intituler  « Carnet de voyage ». Le parcours artistique que je vous propose d’explorer avec moi est composé de 9 oeuvres de Denis Forcier. Chacune constitue un chemin de traverse, l’un pour aller voir des vaches qui lorgnent le chemin de fer, un autre nous conduit dans le Quartier chinois de Montréal, un autre encore nous attire dans une arrière-cour, pour humer l’odeur fleurie du linge qui sèche au vent. Les oeuvres peintes de Denis Forcier sont magiques : en portant des lunettes 3D, on expérimente un phénomène optique appelé anaglyphe, les plans se détachent et ajoutent de la profondeur aux tableaux.

Accompagnez-moi dans ce parcours, avec ou sans lunettes 3D, en compagnie de l’artiste qui nous partage les souvenirs de ses pérégrinations par monts et par vaux.  Connu pour ses expérimentations plastiques, vous allez découvrir un être rêveur, animé par la curiosité et sa passion pour le territoire.

Johanne Gaudet : Quand je regarde Horizon, j’ai l’impression d’être en terrain familier. N’est-ce pas le fleuve que je vois en contrebas de la falaise, et une montagne au loin ?

Denis Forcier : Cette peinture me rappelle de nombreux souvenirs de vacances, près de Rimouski. Oui, on peut contempler le fleuve et apercevoir, au loin, le Bic et ses îles qui émergent des eaux. Imagine-toi sur le bord du fleuve, quand le soleil pique du nez. On veut capter cet instant unique et c’est ce que j’ai fait. J’ai pris une photo en noir et blanc, et je l’ai ensuite reproduite en peinture en créant mes propres couleurs. Avec des lunettes 3D, les plans se détachent et la profondeur du paysage apparaît: à l’avant, le panneau de circulation; au centre, la maison; au loin, le fleuve.

JG : Comment peux-tu créer un ciel avec autant de reflets de couleurs à partir d’une photo en noir et blanc?

DF : Les couleurs sont ma fabrication ! N’oublie pas que je suis graveur et j’ai l’habitude des séparations de couleurs, des filtres, etc. J’ai identifié les zones d’intensité sur la photo et créé des couleurs par séparation, mon défi étant de reproduire un mélange de la photo et de la peinture : un peu de magenta ici, un peu de jaune là, un peu moins de cyan, un peu plus de noir pour voir !

Ici, le « Carnet de voyage » de Denis Forcier, vous permet un parcours de ses oeuvres peintes

«Sur la route», cliquez sur chacune des oeuvres pour voir : Horizon  (1)La 40  (2)Moto

«Les chemins de traverse», cliquez sur les oeuvres pour voir: (1)Bic (2) La cour (3) Les vaches

«Déambulations dans la ville», cliquez sur chacune pour voir : (1)Pizzamag, (2)Quartier chinois, (3)Rue de Québec