Louise Robert

Louise Robert (1941 - 2022)

Louise Robert a exploré pendant près de 50 ans les multiples connexions entre poésie et peinture, car pour elle, l’une ne va pas sans l’autre. On a dit qu’elle était « la plus littéraire des artistes en arts visuels ». Elle a réalisé plus de 1600 oeuvres, principalement des peintures, et participé à 450 expositions collectives ou solo dont une rétrospective au musée d’art de Joliette en 2003.

Démarche : Louise Robert travaille de façon méthodique, un peu maniaque, avec une marche à suivre totalement codifiée. Côté poésie, elle note des mots, des bouts de phrase, des expressions qu’elle garde précieusement car un jour, ce matériel lui servira. Côté peinture, elle travaille de façon tout aussi méthodique, avec la même constance du geste : elle s’astreint à ne peindre qu’avec les mains et à n’écrire qu’avec la main gauche. Au final, ses peintures présentent de larges pans de couleur qui semblent couverts de taches, d’effets mouchetés et de salissures. Elles ne révèlent pourtant que des zones de partage entre peinture et poésie, nées d’une libre fusion entre des mots et des zones de couleur. C’était une très belle journée, en juin ou en décembre ? / La nuit est venue, habitez-vous toujours chez vos amants ?

Parcours : Louise Robert a participé à plus de 450 expositions dont une rétrospective en 2003 au Musée d’art de Joliette. Ses œuvres font partie de nombreuses collections privées et publiques, tant au Québec, au Canada qu’en Europe. Elle a poursuivit son travail sans relâche et, bon an mal an, elle a exposé sa production  dans plusieurs galeries et musées.  Ces dernières années, ses oeuvres ont été présentées, en solo ou en collectif, à la galerie Simon Blais, à la Maison des arts de Laval,  à la galerie McClure, au Musée d’art de Joliette, à l’Espace musée de Québécor.

Catalogue raisonné: Un catalogue raisonné de ses oeuvres est en voie d’être diffusé. Fruit du travail de l’historien de l’art Michel Huard, ce catalogue raisonné a mis six (6) ans à venir au monde, six années de recherches archivistiques, de compilations et d’échanges avec l’artiste. La publication en ligne de ce catalogue est unique au Québec, un geste fort en faveur de l’accessibilité de l’art pour tous, une volonté de l’artiste et du chercheur de partager avec le public des moments de l’histoire de l’art du Québec.

Marraine : La galerie Go Art est reconnaissante envers Louise Robert qui a accepté de marrainer la galerie dès sa mise en ligne. Elle y a d’ailleurs présenté une exposition de quelques-uns de ses dessins, «Elle écrit de la main gauche»,  pour souligner les Journées de la culture, en 2018. À cette occasion, elle a gracieusement offert un de ses dessins pour soutenir la mission de Go Art,  Dans ce paysage/Je ferai parler les chaises. L’oeuvre a été tirée au hasard parmi les adhérants à la Communauté Go Art. Depuis, l’artiste a offert en exclusivité à Go Art le droit de vendre quatre de ses sérigraphies.